17 juillet 2018

Peter Loughran, "Londres Express" et "Jacqui" : un ou deux psychopathes...



Quand je découvre un auteur, j'aime bien savoir à qui j'ai à faire. Car oui, j'avoue que je ne découvre qu'aujourd'hui ce Peter Loughran, auteur culte, "dingue", disait Jean-Patrick Manchette. Là, j'en suis pour mes frais. Son dernier éditeur français, Tusitala, le confirme dans sa préface à Jacqui : "De Loughran, on ne sait presque rien. Pas même s'il est encore en vie. Ni vraiment comment prononcer son nom." Aujourd'hui, Loughran aurait 80 ans. Si d'aventure il était encore vivant...
 

11 juillet 2018

Deux Écossais dans le noir, Irvine Welsh et John Herdman

 

Voilà deux auteurs dont a priori on range rarement les oeuvres dans la catégorie des romans noirs. Et pourtant... Dans L'artiste au couteau, l'ineffable Irvine Welsh nous donne des nouvelles de ce psychopathe sadique de Begbie (Trainspotting). Dans La Confession, John Herdman met en scène une aventure cauchemardesque de "ghost writing", et on en a des frissons dans le dos...

8 juillet 2018

Richard Krawiec, "Vulnérables" : le retour du fils prodigue

Billy Pike aurait pu être un bon garçon... Travailleur, respectueux et aimant envers ses parents, bon époux, bon père. Il est tout le contraire. C'est à la fin des années 80 que Richard Krawiec a écrit ce roman fulgurant. Il le dit dans sa préface de 2016  : "Le personnage principal de Vulnérables, Billy Pike, est de ceux qui sont tombés avant de découvrir qu'il n'y avait personne pour les relever." Vulnérables n'a jamais trouvé d'éditeur aux Etats-Unis... Les uns après les autres, les éditeurs ont déclaré qu'un tel livre ne trouverait pas de public : "Ils avaient peut-être raison. Il faut tout un village pour élever un enfant, et aussi pour le détruire. Il faut tout un village pour engendrer des familles qui dévorent leurs membres. Peut-être que le pays n'avait pas envie de lire une chose pareille", écrit Richard Krawiec...

Thomas Sands, "Un feu dans la plaine", les fruits de la colère

Un feu dans la plaine est un des premiers titres parus dans la nouvelle collection Equinox créée aux Arènes par Aurélien Masson, ancien "patron" de la Série noire. Ce dernier l'a affirmé à plusieurs reprises, il est convaincu que la littérature noire et la critique sociale vont main dans la main, et Un feu dans la plaine pourrait être la manifestation pure et dure de cette conviction. Dans son premier livre, le photographe Thomas Sands raconte un parcours de révolte et de colère et fait la description sans une once d'optimisme d'un monde d'où ont disparu toute notion de justice et d'espoir. C'est dire que ce court texte est d'une noirceur absolue, le versant nuit de l'équinoxe.

19 juin 2018

Hannelore Cayre, l'interview en roue libre, et à la plage !

Hannelore Cayre

Hannelore Cayre, auteure de la formidable Daronne (Métailié, voir chronique ici), roman récompensé par le Prix Le Point du polar européen, faisait partie des invités de Polar à la plage, au Havre. Elle a bien voulu répondre à mes questions. Attablées au bord de la mer, au soleil, nous nous sommes donc livrées à l'interview en roue libre. Merci à elle ! 

Que s'est-il passé avec La Daronne ? Quand on a lu vos romans précédents, on a vraiment l'impression d'un tournant.
C'était la première fois que je parlais à la première personne, avec une voix de femme. J'avais déjà écrit à la première personne, au nom d'un homme, et je pense que peut-être cette sensation vient de là. Pour La Daronne, j'ai touché un public féminin qui dépasse largement celui des lecteurs qui aiment le judiciaire. C'est un polar qui parle de femmes, d'enfants, de vieillesse, de vie et de mort. C'est un polar qui parle de la vie.

18 juin 2018

Polar à la plage : contre vents et marées, une édition 2018 réussie

Le festival du Havre célébrait cette année en beauté son 16e anniversaire, malgré de sérieuses inquiétudes liées à une coupe drastique dans les subventions. L'organisation et ses bénévoles n'en ont pas moins réussi à offrir au public un festival riche, chaleureux et généreux. Le nom du festival dit tout : les auteurs sont installés... sur la plage du Havre. La météo avait choisi de se mettre du côté des organisateurs. 

Plus important encore, les auteurs étaient au rendez-vous, malgré quelques défections liées aux grèves des transports et à des problèmes familiaux, et ont mis leur point d'honneur à échanger avec leurs lecteurs et à participer aux tables rondes et manifestations. Polar à la plage est un festival qui mérite largement sa bonne réputation, et a cette année encore fait la preuve de sa popularité et de son ambition : souhaitons qu'il soit reconnu à sa juste valeur et que 2019 lui permette de fêter dignement son 17e anniversaire (le site de l'association Les Ancres noires)

Retour en images.

La ville du Havre, acteur important du succès du festival




Franck Bouysse et Pascal Millet. Franck Bouysse a annoncé la publication de son prochain roman début 2019.
Un roman gothique... On a hâte ! 



Leye Adenle, l'auteur du formidable "Lagos Lady", a lui annoncé son prochain roman pour 2019.

 
Franz Bartelt en pleine discussion avec Jean-Hugues Oppel


Après le prix de la nouvelle et le prix photo,
remise du Prix des lecteurs à Tove Alsterdal pour Dans le silence enterré

Articles récents