22 mai 2013

Le Festival du Goéland masqué, quelques images en guise d'apéritif !


Me voilà de retour, après avoir cavalé après le fameux Goéland masqué de Penmarc'h pendant tout ce grand week-end. Pour tout vous dire, je ne regrette pas ma peine. Chaque année, ce festival gagne en notoriété, reçoit des auteurs de plus en plus prestigieux, français et étrangers, sans oublier ceux qui seront célèbres demain, et fait la preuve qu'en conservant une taille humaine et un ancrage local, un festival peut gagner ses galons et satisfaire à la fois les visiteurs, toujours plus nombreux, et les auteurs, charmés par l'accueil chaleureux, l'organisation "aux petits oignons" assurée par les 60 bénévoles, et les rencontres avec les lecteurs. Pour commencer, quelques photos. A suivre, interviews et extraits de conférences.

Gaëlle, Ken Bruen, Yvon "Eireann", Carlos Salem et Catherine Ferrand à la librairie Ravy (Quimper)


Les mêmes...

Encore...

Ken Bruen, Patrick Raynal et Sam Millar

Claude Mesplède

Carlo Lucarelli et Loriano Macchiavelli
Carlos Salem
Carlos Salem
Sam Millar

Gaëlle, Sam Millar et Yvon Eireann
Ken Bruen
Gaelle, Ken Bruen et Yvon Eireann

Ken Bruen et votre honorable hôtesse

Karim Miské reçoit le Prix du Goéland masqué pour "Arab Jazz"

Roger Hélias, président de l'Association du Goéland masqué
Ken Bruen et Roger Hélias


1 commentaire:

  1. Bruen, Raynal et Millar, quelle belle brochette de champions !

    RépondreSupprimer

Articles récents